CONATEL

Conseil National des Télécommunications

Le CONATEL et INDOTEL ont signé un protocole d’accord pour résoudre les problèmes d’interférence au niveau des frontières haïtiano-dominicaine

A la tête d’une délégation de l’Organe Exécutif du Conseil National des Télécommunications (CONATEL), le Directeur Général, Monsieur Léon Jean Marie Guillaume, a signé un protocole d’accord avec son homologue dominicain, Monsieur Nelson Arroyo Perdomo, Président de l’Institut Dominicain des Télécommunications (INDOTEL), ce vendredi 16 avril 2021 au siège social de l’Indotel en République voisine.

Au cours de la cérémonie de signature, le Directeur Général de l’Organe Exécutif du CONATEL, a déclaré que : « Cet accord facilite non seulement la coopération bilatérale entre nos deux pays en matière de télécommunications, mais en plus donne le ton à une bonne  relation de travail entre les deux régulateurs ».

De son côté, le Président de l’INDOTEL, Monsieur Perdomo a félicité le Directeur Général de l’Organe Exécutif du CONATEL, Monsieur GUILLAUME, pour son engagement, et dit réitérer sa volonté de respecter cet accord afin de résoudre les problèmes d’interférence préjudiciables qui affectent les opérateurs des deux côtés de la frontière, non seulement au niveau de la radiodiffusion mais aussi au niveau de la téléphonie mobile.

La signature de ce protocole d’accord doit permettre au CONATEL et à l’INDOTEL de travailler ensemble non seulement à la résolution des problèmes d'interférences radio rencontrés le long de la frontière mais conséquemment, de s’attaquer à la vaste gamme de problèmes ou contentieux handicapant les réseaux de télécommunications de l’Ile notamment ceux d’Haïti. Désormais, les deux régulateurs s’entendent pour ;

  1. Assurer et garantir que les stations émettrices (radiodiffusion, téléphonie) respectent les spécifications techniques définies dans leur licence d'exploitation, afin que leurs signaux ne dépassent pas les zones de couverture définies dans les cadres réglementaires des deux pays, évitant ainsi les interférences radioélectriques dans le territoire voisin ;
  2. Éviter que les habitants des zones frontalières ne subissent la réception involontaire de signaux émis par les opérateurs de réseaux de téléphonie mobile de l'autre pays ;
  3. Neutraliser ou aider à neutraliser les réseaux d'opérateurs illégaux qui causent de graves dommages, tant aux opérateurs autorisés qu'à l'État, dans la mesure où la loi territoriale applicable le permet ;
  4. Promouvoir la diffusion de messages d'harmonie et de fraternité pour renforcer les liens entre les populations haïtienne et dominicaine ;
  5. Promouvoir le développement des technologies de l'information et de la communication dans toute l'île etc.

Ce protocole d’accord démontre qu’une bonne collaboration entre les deux organes de régulation (le CONATEL et l’INDOTEL), est possible dans une perspective de développement du secteur des télécommunications au profit des deux pays. « Aujourd’hui, c’est la signature de cet accord, mais il faut faire vite et mettre la main à la pâte pour solutionner ce problème qui dérange la bonne marche du secteur » a ainsi conclu le Directeur Général du CONATEL!

/ Actualités

Une délégation du Conseil National des Télécommunications (CONATEL)  a effectué dans les départments de  l’Ouest, du Sud, du Sud’Est, des Nippes et de la Grand’Anse une mission d’observation  afin d’evaluer le  projet SCOLARITECH, réalisé de  2012 à 2020, dans le cadre de l...
Publiée dans le journal officiel, le Moniteur, #43 en date du 14 Décembre 2020 de la décision réglementaire #OE-CNT-DEC2020-0001portant sur le processus  d’identification  et d’enregistrement de l’acheteur de la carte SIM.Publiée dans le journal officiel, le Moniteur, #43 en date du...

Psugo Graph

Programme de Scolarisation Universelle Gratuite Obligatoire (PSUGO)

Recette collectée pour la période
Juillet 2011 au 31 décembre 2020
USD 183,979,307.96

/ twitter

/ restez-connectés

   

Image de sensibilisation