CONATEL

Conseil National des Télécommunications

ATELIER SUR LA RADIODIFFUSION | Première journée

L’organe de régulation du secteur des télécommunications (CONATEL)  a ouvert ce mardi 15 mai 2018  au Centre Convention de la BRH un Atelier de deux jours, sur la radiodiffusion autour des deux (2) thématiques suivantes : 

a) Mise en conformité légale des stations de radiodiffusion sonore commerciale 

b) Mise en œuvre du plan stratégique de transition vers la télévision numérique 

 

Les radios opérant dans les autres départements du pays comme le Nord, l’Artibonite, le Centre, le Sud’ Est, la Grand ’Anse, pour ne citer que ceux-là, étaient  largement représentées. Par contre, les dirigeants des associations de propriétaires de radio regroupés  au sein de l’ANMH et AMIH ont brillé par leur absence, observait-on sur place. 

Les ministères sectoriels comme les  TPTC, Intérieur et  Collectivités Territoriales,  Commerce et Industrie, Culture et Communication, Justice et Sécurité Publique, Economie et Finance,    concernés   eux aussi par la mise en conformité légale des stations de radiodiffusion sonore commerciale, ont activement  participé   à  l’évènement.  

L’UEH via la Faculté des Sciences humaines, le BHDA, l’OFNAC sans oublier l’UNESCO ont apporté, chacun en ce qui le concerne, leur contribution à la réussite et au succès de la première journée dont 

 

l’agenda était chargé    d’interventions les unes plus pertinentes que les autres et  suivies de débats  très animés.

La nécessité de mettre de l’ordre dans le désordre au sein du secteur   de la radiodiffusion en Haïti se fait aujourd’hui grandement sentir compte tenu non seulement  de l’insécurité hertzienne grandissante  et des menaces corollaires relatives à la navigation aéronautique , mais aussi  et surtout en raison  du rôle fondamental  que les radios sont appelées à  jouer dans le développement socioéconomique et culturel d’Haïti.

L’ état des lieux  présenté par le D.G du Conatel, l’ING. Jean David  RODNEY , dans son allocution  au regard dudit secteur illustre bien l’ampleur et la gravité  de la situation. On compte aujourd’hui , en l’état actuel des choses, plus de 350 stations de radio émettant sur la bande FM à  l’échelle  nationale  dont 50 jouissant du statut de radio communautaire. Parallèlement,  fonctionnent  en toute illégalité au moins 360 stations de radio-pirate sur l’ensemble du territoire : un état de fait tout aussi inacceptable que repréhensible. Telle est la réalité sur le marché de la radiodiffusion en Haïti que le Conatel doit affronter pour remplir sa mission au regard de la loi et au mieux des intérêts supérieurs de l’Etat.

/ Actualités

Konsèy Nasyonal Telekominikasyon (KONATEL) - Desanm 2018 Konkou « Chache Konnen Sou Teknoloji Enfomasyon Ak Kominikasyon »   Kontèks ak objektif Nan kad projè « Promosyon pou Enklizyon Nimerik (PEN) » ki vle pou bay gwoupman kominotè ak asosiyasyon jèn lavil tankou andeyò yo chans...
Jan KONATEL te enfòme popilasyon-an nan mwa jiyè  ki sot pase-a sou misyon Prezidans Repiblik  la te konfye-li pou mete entènèt gratis nan tout zòn chann mas la, konatel ap fe tout moun konnen ke depi koumansman mwa oktòb la entènèt gratis- la ap layite nan tout zòn sa yo: siné Triyonf,...

Programme de Scolarisation Universelle Gratuite Obligatoire (PSUGO)

Recette collectée pour la période
15 juin 2011 - 09 mars 2017
USD 142,263,932.38

Plus de détails

/ twitter

/ restez-connectés

   

Image de sensibilisation